Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recommander

  • : CGT Saint-Vincent-de-Paul Service Public - Le blog citoyen de l'hôpital
  • : Soutien à la lutte du personnel de l'hôpital pour sauvegarder cet établissement public sacrifié aux intérêts privés. Défense des services publics et des valeurs fondamentales de la République et de l'humanisme.
  • Contact

Recherche

Archives

30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 23:05

 Paris le 30-09-11

 

 

 

Vous m’avez sollicité, en tant que référent de l’expertise réalisée sur le PR1, afin que nous mettions ensemble sur pied un « groupe de travail » portant sur les futures conditions de travail et les risques psycho-sociaux générés par l’organisation du travail prévue sur le PR1.

 

Ainsi que les membres de la CGT, du CHSCT en particulier, vous l’ont déjà signifié (notamment M. Sénac, Secrétaire du CHSCT, ou Mme Dantin, Secrétaire Générale CGT de Cochin), la CGT considère qu’il existe des cadres institutionnels dans lesquels ces problèmes peuvent aisément être abordés, et qu’il n’y a donc pas lieu de créer des groupes spécifiques.

 

Pour ma part, je partage bien évidemment cette position. Les conditions de travail sur le PR1, les risques psycho-sociaux, les sous-effectifs prévus, tout cela peut être abordé dans le cadre soit du CHSCT, soit du CTEL. J’ajoute que ces instances ont le grand avantage d’être officielles et transparentes, suivies de comptes rendus détaillés.

D’autre part, la CGT ne saurait « collaborer » pour aider la Direction à « assouplir » et « édulcorer » des organisations de travail qu’elle a elle-même mises en place et qui pénalisent considérablement le personnel. Nous ne sommes pas un syndicat d’accompagnement. Peut-être d’autres organisations syndicales se joindront-elles à vous, ce qui n’est pas notre cas.

La CGT est intervenue de nombreuses fois sur ces problèmes dans les instances précitées et vous a alerté fréquemment. Or, nous pouvons constater que nos interventions contre les organisations prévues sur le PR1 n’ont pas été suivies de la moindre considération de la part de la Direction, qui a maintenu son projet. Je doute que des « groupes de travail » auraient plus d’efficacité et seraient mieux entendus… Peut-être avant tout conviendrait-il que la Direction tienne déjà compte de l’avis de la CGT dans les instances, ce qui aurait évité qu’aujourd’hui elle ait besoin de nous entraîner dans des réunions qui ont toutes les chances d’être stériles.

Nous comprenons bien que ces réunions informelles que vous sollicitez entrent dans le cadre du « dialogue social ». Mais comme je l’avais déclaré il y a quelques temps en CHSCT, étant donné la politique de casse des hôpitaux et de réduction des personnels, étant donné cette politique qui rend le personnel taillable et corvéable à merci, « l’espace pour un dialogue social ne peut être que des plus réduits »…

 

Nous préconisons donc que tous ces sujets fassent l’objet de CHSCT ou de CTEL (si nécessaire, dans des CHSCT extraordinaires par exemple). Vous le savez, nous saurons alors tenir notre rôle qui est de défendre les droits et les intérêts du personnel, puisque nous sommes des « partenaires sociaux » et non pas des « collaborateurs ».

 

Cordialement,

 

 

Bernard Giusti

pour la CGT de Saint-Vincent de Paul et Cochin

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Giusti/Petit village gaulois - dans Santé
commenter cet article

commentaires